UN AN DE CALAMITÉ (COVID19-CORONA VIRUS)

Le slogan de la pandémie
Le 12 mars 2020, le premier ministre du Québec annonce les mesures exceptionnelles pour lutter contre la pandémie.
Les salles à manger des restaurants de presque tout le Québec auront été fermées plus de sept mois depuis mars 2020.
On se voit comme on peut

Les autobus de la région de Montréal ont eu en juillet 2020 50 % moins de passagers qu’en 2019 pour le même mois.
De nombreuses entreprises se mettent à faire des masques, plusieurs offrent de modifier leur chaîne de travail pour fabriquer des produits utiles pour le système de santé, comme du désinfectant, des vêtements, des masques, etc.
Vitrines de magasins à Hochelaga-Maisonneuve, Montréal, 2020.
Tee-Shirt à l’effigie de Horacio Arruda, directeur national de la santé publique du Québec, dans un magasin à Hochelaga-Maisonneuve, Montréal, 2020.
Maison de la culture d’Hochelaga-Maisonneuve, Montréal, 2020.
Le prix moyen du litre d’essence à la pompe dans le Grand Montréal est à 82 cents le litre.
Gros plan sur un rouleau de papier toilette.
Plusieurs études réalisées au Canada et ailleurs dans le monde ont indiqué que la pandémie a contribué à une hausse de la consommation d’alcool. File devant la Société des alcools du Québec à 11h le 23 mars 2020.
La demande pour des matériaux de rénovation et de construction n’auraient jamais été aussi forte que pendant la pandémie
Centre commercial promenades St-Bruno le 11 juillet 2020.
Centre commercial promenades St-Bruno le 11 juillet 2020.
Centre commercial promenades St-Bruno le 11 juillet 2020.
La Prestation canadienne d’urgence (PCU) offre un soutien financier aux employés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont touchés directement par la COVID-19.
Couvre feu à partir du 9 janvier 2020 : «Interdiction de se trouver à l’extérieur de sa résidence ou de son terrain entre 20 h et 5 h, sous peine d’amende».
16 décembre : Deuxième confinement du 25 décembre 2020 au 11 janvier 2021, seuls les services essentiels sont autorisés.
Clinique de dépistage de la COVID-19 à Montréal.
CLSC de Hochelaga-Maisonneuve.
Impermanence : «Un endroit préservé de la mort n’existe pas, ni dans l’espace, ni dans les mers, ni en restant protégé au cœur des montagnes.» Bouddha
Les cas de délation ont augmenté au Québec, menant à du profilage racial et social.
Les travailleurs de la santé ont deux fois plus de chance que la population québécoise d’attraper la Covid. À la mi-octobre 2020, 17 000 travailleurs de la santé avaient attrapés la Covid-19, 340 ont été hospitalisés et 11 en sont morts.
En pleine crise sanitaire, les personnes en situation d’itinérance doivent composer avec des ressources réduites les plaçant dans l’impossibilité de se conformer aux exigences de la santé publique. Les conditions sociales auxquelles elles sont confrontées peuvent engendrer des conséquences graves, ce qui vient exacerber les inégalités sociales et économiques déjà existantes. (revueintervention.org)
Mosaïque de photos de 63 masques laissés au sol au Québec, les masques fabriqués en polypropylène mettent environ 500 ans à se dégrader.

Rencontre avec le peuple Penan

« Je suis l’esprit de la forêt envoyé par mon père.
Je serai là pour protéger nos forêts et arrêter
les compagnies d’exploitation forestière.
Je ne fais pas ça seulement pour mon peuple
mais pour le monde entier.
Je pense que c’est la bonne chose à faire ».

Nick Kelisau

Forêt quasi intact dans l’état du Sarawak à Bornéo. Malaisie, août 2010.

Lors d’un voyage en Malaisie, l’image de paysages désolés suite à la déforestation, ainsi que le destin tragique d’un membre de la population locale m’incitent à rencontrer le peuple Penan. Témoin de leur richesse culturelle et de leur lutte pacifique pour la survie, je deviens ensuite moi-même un militant de leur cause.

« Qu’ils arrêtent de venir détruire nos forêts
et qu’ils nous laissent vivre en paix ».

Nelson Kelisau

Continue reading

DEPUIS 1994